8 janvier 2010

Foie gras hallal : saveur de fêtes

posté dans Actualites |

« Les ventes de foie gras halal ont été multipliées par dix en deux ans dans le magasin Carrefour de Gennevilliers », c’est par ces mots que commencent un article paru dans le quotidien Libération du 6 janvier 2010, intitulé « Le foie gras halal, mets de fête ». Après la nourriture pour chat et les fast foods, le foie gras est donc la dernière nouveauté hallal.

Signe d’intégration ? C’est en tout cas ce que suppose  Antoine Sfeir, le directeur des Cahiers de l’Orient. « La quatrième génération de Musulmans se sent plus concernée (que les précédentes). Comme quoi l’intégration fait son oeuvre », analyse-t-il, toujours dans Libération.

Car les jeunes musulmans intégrés en France ne font plus la distinction entre les fêtes religieuses et les célébrations familiales. Ils fêtent Noël parce que c’est agréable de se retrouver en famille autour d’un bon dîner, et parce que tout le monde autour savoure ces instants partagés. C’est avant tout une fête nationale. Comme symbole de cette célébration, le foie gras sort lui aussi du contexte religieux pour devenir la marque d’une fête élégante et raffinée à laquelle tout le monde a droit, selon ses moyens et ses croyances.

Alors bon appétit à tous et toutes !

foie gras hallal liberation

Cet article a été lu 4 934 fois
Ce billet à été posté par "Cheb Bart" le Vendredi 8 janvier 2010 à 18 h 17 min et est enregistré sous Actualites. Vous pouvez suivre les réponse à ce billet avec ce flux RSS 2.0 . Vous pouvez laisser un commentaire, ou un trackback depuis votre Blog.

Il y a actuellement 2 commentaires à “Foie gras hallal : saveur de fêtes”

Pourquoi ne pas laisser un commentaire pour nous dire ce que vous pensez de ce billet.

  1. 1 Le 14 septembre 2010 17 h 36 min, Foie gras hallal a dit:

    Tout le monde à le droit aux bonnes choses !

  2. 2 Le 10 décembre 2010 11 h 10 min, Assmatine a dit:

    Ahhh … enfin un site qui ne dit pas du mal des produits halal et même mieux qui parle d’intégration des musulmans dans notre société. Je suis contente de vous lire. Dommage que personne ne répond à votre sujet.

    Je suis d’origine Chrétienne, mariée à un tunisien. Nous ne cuisinons pas Halal en général. Mon mari n’est pas aussi strict que ça. Il tolère qu’on achète de la viande sans le logo « halal » dessus. Même s’il nous arrive relativement souvent d’aller à la boucherie musulmane, surtout pour une question de prix plus abordables. Chez nous, on ne mange pas de porc, c’est la seule règle « musulmane » qui existe et qui est scrupuleusement suivie.

    Alors j’en vois venir certains : mon mari n’est pas musulman, sinon, déjà, il ne se serait pas marié avec moi, et il aurait d’autres règles un peu plus strictes sur la question … Ben c’est comme toutes ces personnes qui ont été baptisées à l’Eglise et qui finalement n’y mettent jamais les pieds … Ou mange de la viande le vendredi … Finalement, ça revient au même. Il est d’origine musulmane, parce que ses parents le sont, alors il suit certaines règles quand même, même s’il est loin de ne pas les respecter toutes. Bref ! Là n’est pas le débat.

    A la maison, on cuisine donc sans porc, mais j’ai gardé mes coutumes chrétiennes et ma cuisine est française. C’est ainsi que je mets des lardons de volaille dans mes plats ou de l’alcool (en cuisant, l’alcool s’évapore …), même si on n’en boit jamais à côté. J’adapte ma cuisine au « sans porc » et quand j’invite des gens à la maison, personne ne fait la différence.

    Cela fait 15 ans que je suis avec mon mari, et tous les ans, j’invite sa soeur et ses enfants (qui sont tous adultes à présent) à manger à la maison. On se retrouve une bonne dizaine chaque année. Et sa soeur est musulmane, une vraie, cette fois-ci, qui fait sa prière, qui mange halal … Enfin, elle est plus dans la religion musulmane que nous, pour sûr. Et bien c’est avec joie qu’on fête Noël ensemble autour d’un bon repas Français avec foie gras et dinde halal. Alors je veille quand même à cuisiner sans alcool. Mais on est bien content de partager ce bon moment ensemble.

    Au début, ils trouvaient bizarre de se réunir autour d’une table décorée, avec un sapin qui clignote à côté et des enfants qui ne parlent que de cadeaux … Et puis, ils sont revenus chaque année. Comme ils disent, c’est une chouette fête où on passe un bon moment ensemble et eux découvrent pendant ce temps une cuisine française qu’ils n’ont pas l’habitude de manger. C’est certainement exotique pour eux. Et ils en sont ravis.

    Alors oui, le foie gras halal, c’est bizarre. Alors, est ce commercial, est ce un produit autorisé par l’islam ou pas ? Je n’en sais rien, ce n’est pas mon domaine.

    Mais grâce à ce produit et autres produits dérivés pensés pour les musulmans, on se retrouve une journée par an réuni entre chrétiens et musulmans autour d’une bonne table comme la plupart des Français au moment des fêtes de fin d’année.

    N’est pas ça la fraternité, la liberté, et l’égalité ?

    Cette famille, malgré ses croyances radicalement différentes des miennes, a accepté de s’intégrer à sa façon à la France. C’est une façon pour eux d’accepter ma différence, et j’accepte la leur aussi à ma façon en fêtant la fête du mouton ou le ramadan dans l’année.

    Et ça ne m’empêche pas de garder mes convictions pour autant. Faut savoir respecter l’autre et accepter sa différence, sans s’ignorer pour autant. C’est bien le mélange des cultures, on apprend plein de trucs et on en ressort grandie et plus en paix.

    Moi, je dis oui à tous ces produits dérivés. Je trouve que c’est une bonne chose pour qu’on s’accepte enfin les uns les autres … ça ne peut être qu’un mieux dans cette société.

Laissez un commentaire

Suivant »
  • Pub

  • Traduction

  • Pub

  • Suivez nous sur