30 juin 2009

La contestation en Iran, et sur internet !

posté dans Actualites |

Suite aux élections présidentielles en Iran, les supporters du candidat « perdant » et modéré, Mir Hossein Moussavi, sont descendus dans les rues de la capitale Téhéran. En effet, les présomptions de fraude contre le vainqueur, le Président sortant Ahmadinejad, sont tellement fortes que la colère gronde. Les deux camps s’opposent. On devine peut-être les prémices d’une révolution.
Mais le gouvernement n’entend pas donner à la colère populaire l’espace médiatique qui lui permettrait d’atteindre un degré international : les communications téléphoniques sont coupées, les journalistes étrangers interdits.
C’est sans compter sur la grande modernité du peuple iranien : les sites web sur la contestation s’accumulent, les blogs sont de plus en plus nombreux qui se font le relais de la dénonciation du trucage électoral. Twitter, l’outil de micro-blogging immédiat, est devenu une véritable source d’information pour la planète entière sur ce qui se passe à l’intérieur des frontières iraniennes. A tel point que le gouvernement américain a demandé aux responsables de Twitter de retarder une mise à jour de leur site afin de ne pas empêcher son utilisation par les Iraniens. Sur Facebook également, le groupe « Where is my Vote » soutient les supporters de Moussavi.
A votre tour, suivez les événements en Iran en direct sur Internet ! Inscrivez-vous sur Twitter, et cliquez sur les mots clés #iranelection et #tehran. 

where is my vote

Cet article a été lu 4 470 fois
Ce billet à été posté par "Cheb Bart" le Mardi 30 juin 2009 à 11 h 25 min et est enregistré sous Actualites. Vous pouvez suivre les réponse à ce billet avec ce flux RSS 2.0 . Vous pouvez laisser un commentaire, ou un trackback depuis votre Blog.

Laissez un commentaire

Suivant »
  • Pub

  • Traduction

  • Pub

  • Suivez nous sur