8 septembre 2011

Quick « halal », frappé à son tour par le scandale des faux certificats

Quick « halal », ça fait un moment que vous suivez l’affaire sur notre blog. Après avoir littéralement bousculé le marché de la restauration rapide en affirmant sa volonté de proposer des menus 100% halal à ses clients de certaines villes, et après avoir confirmé sa démarche en ouvrant une vingtaine de restaurants, Quick est aujourd’hui au coeur d’une polémique qui dessert la marque.

En effet, d’une part le fournisseur de viande halal de Quick est la Socopa. Or ce fournisseur a été rejeté par le groupe de supermarchés Casino pour non conformité des produits à la règle halal. D’autre part les deux organismes certificateurs de Quick sont la Grande Mosquée de Paris et la Mosquée d’Evry, deux organismes dont il semble que la pertinence des contrôles soit plus que douteuses. En résumé : toute la chaîne de production halal de Quick est remise en question, aucune des étapes n’étant apparemment fiable.

La chaîne de fast foods avait fait un premier pas rassurant en annonçant la mise en place d’un audit. Cette enquête interne devait mettre en lumière tous les points susceptibles de ne pas respecter la chaîne du halal, afin de procéder à des corrections.
Mais au lieu de cela, Quick persiste et signe, Quick s’entête, et Quick s’en prend aux bloggueurs qui n’hésitent pas à leur demander des comptes.

Est-ce la meilleure façon de s’attacher la confiance des consommateurs ?



Cet article a été lu 3 842 fois
Ce billet à été posté par "Cheb Bart" le Jeudi 8 septembre 2011 à 10 h 05 min et est enregistré sous Actualites, affaire Quick, grande distribution. Vous pouvez suivre les réponse à ce billet avec ce flux RSS 2.0 . Vous pouvez laisser un commentaire, ou un trackback depuis votre Blog.

Laissez un commentaire

Suivant »
  • Pub

  • Traduction

  • Pub

  • Suivez nous sur