26 novembre 2013

Doux conclut un accord avec deux marques

La marque Doux, volailler français bien connu des Musulmans pour ses déboires concernant de faux produits halal, a conclu un accord salvateur, pour ne pas dire décisif, avec les marques Calmels et Al-Munajem, comme l’indique le journal Le Monde. il s’agit d’une offre de reprise qui permet à Doux d’éviter un effondrement total.

Al-Munajem est le principal client de Doux. En cédant des parts aux deux groupes, la famille Doux, propriétaire jusque là à 80%, devient minoritaire, mais sauve l’entreprise actuellement en redressement judiciaire. Le groupe avait supprimé un millier d’emplois.

Doux défie la chronique du milieu du halal depuis un moment, pour avoir falsifié des produits halal. Lors d’un salon, il y a déjà quelques années, les dirigeants de Doux avaient jugé convenable de sortir de leur stand, manu militari, le bloggeur Al Kanz venu les interviewé sur leurs démarches douteuses. S’il n’y avait pas des emplois en jeu, ce serait presque à croire que justice arrive. Mais tout cela reste bien triste.



Cet article a été lu 3 449 fois
Ce billet à été posté par "Cheb Bart" le Mardi 26 novembre 2013 à 0 h 30 min et est enregistré sous Actualites, grande distribution. Vous pouvez suivre les réponse à ce billet avec ce flux RSS 2.0 . Vous pouvez laisser un commentaire, ou un trackback depuis votre Blog.

Laissez un commentaire

Suivant »
  • Pub

  • Traduction

  • Pub

  • Suivez nous sur